Quel revenu pour ne pas payer l’impôt habitation en Suisse ?

Quel revenu pour ne pas payer l’impôt habitation en Suisse ?

Quel revenu pour ne pas payer l'impôt habitation en Suisse ?

Chez de nombreuses personnes, des incompréhensions résident au sujet du payement de l’impôt habitation en suisse. Pourtant c’est un sujet bien évident qu’on doit se poser surtout quand on est résident de ce pays ou on compte s’y installer. Doit-on payer l’impôt d’habitation en Suisse ? Si oui, comment et à partir de quel moment ? Pour avoir les réponses à ces questions, continuez la lecture de cet article.

Doit-on payer l’impôt habitation en suisse ?

En effet, on pourrait dire qu’en suisse il n’y a pas de taxe d’habitation qui est directement perçu. Cependant, cette imposition est bel et bien réelle, mais elle n’est pas perçue comme son appellation laisserait entendre.

En réalité, ce qui est appelé taxe d’habitation en suisse, c’est un impôt perçu suivant le revenu locatif ou la valeur locative d’une habitation. Le propriétaire de l’habitation doit donc payer l’impôt habitation en suisse, qui est calculé en fonction de ce que la maison pourrait coûter par mois si on devait la mettre en location. Au cas où la maison serait effectivement en location, c’est en fonction du revenu locatif que l’impôt est fixé. On parle en effet de l’impôt communal.

À partir de quel moment devient-on sujet de cet impôt ?

Si déjà à partir du 1er janvier d’une année fiscale vous occupez un domicile assez meublé pour servir de logement, vous  êtes dans l’obligation de payer l’impôt habitation en suisse. En effet, cela n’à rien avoir avec le titre auquel vous habitez la maison.

Autrement dit, vous pourriez être locataire, propriétaire, ou simplement un occupant à titre gratuit, cet impôt s’applique à vous. Mais le payement de l’impôt habitation reste à la charge de celui qui en est responsable sur le plan fiscal.

Revenu et impôt habitation

En réalité, l’impôt habitation n’est pas un impôt qui est fixé à part entière et qui doit être payé à part. Elle est incluse directement dans votre déclaration d’impôt annuelle. En suisse, la loi exige que toute habitation soit déclarée comme un revenu en nature.

C’est pour ça que le revenu locatif ou la valeur locative sont soumis à l’impôt. Payer l’impôt habitation en suisse devient donc une obligation. Mais on peut toujours opérer des déductions pour alléger ces frais.

Quel revenu pour ne pas payer l'impôt habitation en Suisse ?

Quels abattements pour payer l’impôt habitation en suisse sans que l’impôt sur revenu ne soit trop exorbitant ?

En principe, il existe trois abattements que vous pouvez réaliser sur la valeur locative de votre habitation. D’abord, il y a un abattement qui est obligatoire et qui dépend de vos charges familiales.

Ce dernier est de 10% pour chacune des personnes à votre charge s’il y en a que deux; et de 15% à partir de trois personnes. Ensuite, il existe deux autres abattements qui sont librement possibles. Ce sont les collectivités locales qui en décident et vous pouvez bénéficier de ces déductions selon vos besoins.

Découvrir également : Comment déclarer le chômage aux impôts en suisse ?

Conclusion

En résumé, il est obligatoire de payer l’impôt d’habitation en Suisse. La déclaration de cet impôt est directement contenue dans votre déclaration de revenu; car l’habitation est déclarée en suisse comme un revenu en nature. Toutefois, vous pouvez payer l’impôt d’habitation en Suisse dans votre impôt annuelle tout en profitant des abattements possibles. Cela vous allégera l’ensemble des frais.

Laisser un commentaire